août 2020 septembre 2020 octobre 2020 novembre 2020 décembre 2020 janvier 2021 avril 2021
Scratch Projection / 1 avril 2008

PORTRAIT DE PAYSAGE : LA MONTAGNE

Quatre cinéastes, trois films, pour aborder un espace : la montagne. Trois sites sont visités : la Montagne de Lure (M. Rouhi), Le Granier (O. Fouchard) et la Montagne Sainte-Victoire (Barrus / beauvais).

Un paysage montagneux n’offre pas d’horizon en tant que tel, mais des lignes verticales, ou du moins obliques, qui empêchent la possibilité d’une réelle horizontalité. La montagne pointe vers le haut et ne semble reposer sur aucun plan. Comment, alors, avec la contrainte rectangulaire du cadre horizontal de cinéma, en faire le portrait ? C’est en renversant l’image que M. Rouhi y parvient, brisant ainsi le traditionnel schéma du portrait associé au cadre vertical et du paysage au cadre horizontal. On vit alors le film comme un vertige, une expérience de la perte de repère.

Dans Le Granier, la terre vit, souffre et est chargée d’histoire. La caméra, fixe, montre une montagne éprouvée qui semble contenir un secret sacré. Ces paysages telluriques transfigurés par des manipulations sur l’image (animation, virage, teintage, etc.) d’une grande plasticité, racontent l’histoire de cette montagne peuplée d’incantations, et son appartenance à cette nature sauvage.

Bien qu’un site puisse être déterminé, limité, le paysage – étendue qui s’offre à la vue – revêt un caractère indéfini : le regard a le pouvoir de déplacer ses limites par un mouvement du corps. Dans ,d’ailleurs la montagne Ste-Victoire est présentée dans son étendue illimitée, comme un appel vers l’infini. On assiste d’abord au spectacle lointain de ce grand rocher, puis au contournement de la montagne et enfin à son ascension. Les cinéastes, en se déplaçant, nous offrent une multitude de points de vue et, au moyen de nombreuses superpositions, nous proposent de manière simultanée une multiplicité de couches d’images, de regards.

PORTRAIT DE PAYSAGE : LA MONTAGNE

mardi 01 avril 2008 à 21h30


En présence des cinéastes.


LA MONTAGNE DE LURE
de Mahine ROUHI
1997-2006 / 16mm / n&b / silencieux / 8' 00
LE GRANIER
PAYSAGES, ETUDE N°1
de Olivier FOUCHARD
2007 / 35mm / couleur / silencieux / 15' 00
,D'AILLEURS
de Edson BARRUS & Yann BEAUVAIS
2006 / Vidéo / couleur / sonore / 53' 00

PLUS D'INFORMATIONS

lieu Cinéma Action Christine
4, rue Christine
75006 Paris
France
email lightcone@lightcone.org
tarifs tarif unique : 5.00 €