septembre 2018 octobre 2018 novembre 2018 décembre 2018 janvier 2019 février 2019 mars 2019
Atelier 105, en résidence / 15 mai 2015

KRONSTADT CONTRE-FLUX DE CAROL MÜLLER

Kronstadt est une ville symbole pour les russes.
C’est le port avancé de Saint Petersburg où le Tsar Pierre 1er pensa un temps dresser sa capitale. Ville de la marine russe par excellence, ville de l’industrie militaire navale, la ville fut interdite au touriste jusqu’en 2000. Le passé glorieux, les expéditions romanesques, les naufrages, les guerres, le fracas des révolutions ont aujourd’hui cédé leur place à une ville de province modeste où tout semble devoir survivre au bord de la rupture.
Un mois d’existence à Kronstadt m’a confirmé dans l’idée de flotter à la pointe avancé d’un empire qui se serait plié sur lui-même sous les chocs inversés de l’idéologie socialiste et de la déferlante du capitalisme sauvage. C’est cet espèce de climat d’étrangeté chaotique, de déréliction chronique, de placidité résignée que j’ai voulu capter à travers ce projet.