septembre 2022 octobre 2022 novembre 2022 décembre 2022 janvier 2023 février 2023 mars 2023 avril 2023
40 ans de Light Cone / 16 juin 2022

TABLE RONDE & PROJECTION

À l’occasion de la célébration de son 40ème anniversaire, Light Cone, l’un des plus importants distributeurs au monde de films expérimentaux et d’avant-garde, revient sur son histoire et s’interroge sur les moyens de diffusion des films de son catalogue. La soirée s’articulera autour d’une table ronde qui portera sur ces questions et qui sera suivie de la projection du film Soft Fiction de Chick Strand, en lien avec l’exposition de Judith Joy Ross au BAL.


LE CINÉMA EXPÉRIMENTAL À L'HEURE DE L'ÉVOLUTION DES TECHNOLOGIES

jeudi 16 juin 2022 à 19h00

« Comment penser l’évolution des structures de diffusion de films expérimentaux alors que la transformation radicale du paysage esthétique et politique bouleverse fondamentalement les pratiques des cinéphiles nés avec internet et les jeux vidéo immersifs ? A l’occasion de cette table ronde réunissant spécialistes de la distribution et de la diffusion du cinéma expérimental, nous interrogerons les pratiques traditionnelles des projections publiques en salle, puis celles qui relèvent du « cinéma exposé », c’est-à-dire des diffusions en boucle de films dans le cadre de projections muséales, pour ensuite ouvrir le débat sur les projections privées sur les plateformes - les demandes de ce type ont afflué pendant la pandémie et Light Cone a su y répondre - et les nouvelles pratiques qu’elles induisent. Enfin nous présenterons les dernières recherches sur la technologie des blockchains, dont un des domaines intéresse particulièrement le monde de l’art, les NFT (Non Fungible Tokens, ou Jetons non fongibles). »
– Gisèle Rapp-Meichler

Intervenants : Jonathan Pouthier, Viktoria Schmid, Mattis Meichler.
Débat modéré par Gisèle Rapp-Meichler.

Jonathan Pouthier est diplômé de la Fémis, École Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et du Son. Depuis 2011, il est attaché de conservation au Musée National d’Art Moderne – Centre Pompidou à Paris, chargé de la programmation de la collection des films. Il est l'auteur de nombreux articles sur les relations entre le film et les arts visuels parmi lesquels « Storm De Hirsch. Quick Fire » (dans Storm de Hirsch. Mythology for the Soul, ed. Revoir, Paris, 2021), ou plus récemment « Objet mental. Film, projection et interférences » (dans Philippe Decrauzat. Delay, ed. König, 2022) et « David Claerbout. The Silence of the Lens » (livre d’entretiens, ed. Hannibal Books, à paraître, 2022). Il a été le commissaire de plusieurs expositions, parmi lesquelles : « The Site of Film » (KANAL-Centre Pompidou Bruxelles, 2018, co-commissaire Philippe-Alain Michaud), vEricka Beckman » (KANAL-Centre Pompidou Bruxelles, 2019), « Philippe Decrauzat, Gradient » (KANAL-Centre Pompidou Bruxelles, 2021) ou encore « Jean Pierre Bertrand, Diamon’d » (Centre Pompidou Paris, 2019, co-commissaire Philippe-Alain Michaud). Il prépare actuellement l’exposition « Le reste est ombre. Pedro Costa, Rui Chafes, Paulo Nozolino » (Centre Pompidou, juin 2022, co-commissaire Philippe-Alain Michaud).

Viktoria Schmid est une artiste plasticienne et réalisatrice, elle vit à Vienne, et travaille à la croisée entre le cinéma et l'espace d'exposition. Son travail a été présenté au niveau national et international dans des expositions et des festivals de cinéma. Elle a étudié la réalisation de films à la Friedl Kubelka School, est titulaire d'une licence en études cinématographiques de l'université de Vienne et d'un master en Time-Based Media de l'université d'art et de design de Linz. Les différents supports qu'elle utilise, comme le film, la vidéo et la photographie, sont les co-auteurs de son travail - elle apprécie que leurs caractéristiques spécifiques forment ses pièces.

Mattis Meichler est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux. Après une carrière de journaliste - chef du service Monde puis du Web d’un quotidien - il a rejoint la société Hash Consulting comme directeur d’agence de communication spécialisée dans la blockchain, les NFT et les cryptomonnaies. Il s'intéresse particulièrement aux usages de la blockchain dans l'art.

Gisèle Rapp-Meichler est cinéaste et présidente de Light Cone. Elle a fait parti de la Coopérative des Cinéastes et co-fondé KMP avant de rejoindre Light Cone à la fin des années 1980. Elle travaille sur plusieurs axes, du film d’essai, expérimental, d’art ou documentaire.

Réservation obligatoire sur : www.le-bal.fr/2022/05/le-cinema-experimental-lheure-de-levolution-des-technologies

Cet évènement fait partie des célébrations dédiées aux 40 ans de Light Cone. Si vous souhaitez assister à tous les évènements, un pass est disponible exclusivement en prévente à ce lien.

SOFT FICTION DE CHICK STRAND

jeudi 16 juin 2022 à 19h00


Film présenté par Federico Rossin

« Il est rare de trouver un film érotique où la perspective féminine domine à la fois le discours narratif et les rythmes visuels et sonores avec lesquels le film est structuré. Strand continue de célébrer dans ses documentaires personnels brillants et novateurs son thème, la réaffirmation de la dure résilience de l’esprit humain » - Marsha Kinder


SOFT FICTION
de Chick STRAND
1979 / 16mm / n&b / sonore / 56' 00

PLUS D'INFORMATIONS

lieu Le BAL
6 impasse de la Défense
75018 Paris
France
métro Place de Clichy (lignes 2 & 13)
tel +33 (01) 44 70 75 50
liens en relation Judith Joy Ross – Photographies 1978-2015
Évènement Facebook
Table ronde & Projection - Le Bal - Réservation
tarifs tarif unique : 7.00 €
pass 40 ANS : tarif plein : 50.00 €
pass 40 ANS : tarif réduit : 40.00 €