RETOUR D'UN REPÈRE (EXTRAIT)

by Rose LOWDER
1979 / 16mm / coul / sil / 3' 00

La notion d'un repère constant vient de la rhétorique poétique où elle désigne un élément constituant du rythme. L'une des figures de la poésie, qui développe d'une manière particulière l'aspect temporel du déroulement de l'élément rythmique, est le «pantoum», d'origine orientale (Malaisie). L'organisation de la forme du film repose sur une transposition visuelle de la structure des vers d'un «pantoum». Ainsi, les opérations du filmage image par image sont croisées par rapport à l'espace filmé et entrelacées par rapport aux éléments pris en compte par ce procédé. De cette façon, la procédure qui sépare, isole et inscrit certains aspects d'une scène (ici un arbre dans le jardin du Rocher des Doms) par le réglage successif de la mise au point d'une série de photogrammes en suivant diverses partitions, est mise en oeuvre d'une manière particulière dans Retour d'un repère.
Deux versions du film sont disponibles: l'une, simple, pour un projecteur ; l'autre, pour deux projecteurs réglés sur un cadrage identique, qui comporte deux copies de tons différents. Dans cette dernière version, les deux copies sont à projeter simultanément en les superposant rigoureusement. Cette version double fut le travail qui conduisit à la conception de Retour d'un repère composé.

1 PRINT IN DISTRIBUTION

distribution format 16mm
1 reel (33 meters)
speed 24 ips
screen 1,37 - standard
sound sil
translation no
rental fee 22,00 €