ALLURES

de Jordan BELSON
1961 / couleur / sonore / 1E / 7' 00

Je pense à ALLURES comme à la combinaison de structures moléculaires et d'événements astronomiques mêlés à des phénomènes subjectifs et inconscients se déroulant simultanément. Le début du film est presque purement sensuel alors que la fin est peut-être immatérielle. Cela semble aller de la matière au spirituel en quelque sorte. Allures était le premier film qui ouvrait réellement l'espace. Oskar FISCHINGER avait fait des expériences avec les dimensions spatiales mais Allures semblait être au-delà de l'espace, hors de l'espace terrien.

2 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 29,00 €

format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 40,00 €