FUEGOFOCFIRE
Et si voir c'était le feu

de Valentina ALVARADO MATOS & Carlos VÁSQUEZ MÉNDEZ nouveau cinéaste
2020-2023 / Performance / couleur / sonore / 4E / 30' 00

« Le soleil se lève, la flamme d'une bougie resplendit, l'impulsion électrique chauffe les filaments d'une ampoule et les projecteurs s'allument. (...) Les premières formes apparaissent. Et si voir c'était le feu... une incandescence de lumières et d'ombres vouées à s'éteindre, une vérité précieuse mais fugace, des éclats éphémères. Ses flammes illuminent le monde, l'éclairent, le touchent, et lorsqu'elles brûlent, elles réduisent son image en cendres. Métaphore du regard de feu, du mouvement incessant des corps, de la métamorphose de la vision que présente le duo d'artistes. (...) La lumière et le temps constituent la matière première de leurs créations. La manipulation artisanale d'appareils analogiques et de pellicules photosensibles, la pleine conscience du dispositif et des gestes cinématographiques, déterminent le travail, les rythmes et les processus créatifs (...) La lumière rend le monde visible. Ce qui est perceptible trompe, mais ce qui est invisible n'existe pas. Hégémonie de la vision dans la culture moderne. Valentina Alvarado et Carlos Vásquez travaillent avec le cadrage, en interposant des filtres et des lentilles, des mécanismes de médiation entre leur caméra et les choses pour dénaturer la perception et tenter de renouveler le regard. » – Carolina Ciuti et Marina Vinyes



Ce film n'est pas en distribution