DÉSOLATION

de Dominik LANGE
1999-2000 / 16mm / coul-n&b / sonore et silencieux / 1E / 23' 00

L'adresse.
Ce n'est pas pour soi, ou pas seulement, que l'on crée. Un film peut être une offrande, une prière, un manifeste, une confidence, un chant, une protestation...
Il peut faire naître une voix, ou l'engorger, pour qu'un(e) autre l'écoute, la considère, la sauve. Ici regardez ce que je vous tend. Ce geste, cette mise en mouvement hors de soi. Joie du don, regard qui cherche à se perdre en se multipliant, voix qui m'atteint déjà, qui me reconnaît dans l'obscurité. Les registres possibles sont infinis, les formes de mise en abîme, les chemins plus ou moins tortueux. Mille et une manière de s'adresser, de vouloir arriver jusqu'à l'autre.
Là, une tentative de lien, un appel à l'alliance, une écoute commune qui nous fonde à nouveau...
Ici, une dédicace, occulte ou explicite. Un film comme une lettre, un film d'amour, un film qui cherche l'humain là où on ne le voyait pas ...
Avait-t-il besoin de moi pour l'habiter ?

Texte commentaire de film par Violeta Salvatierra

( Le son du film est à régler à bas volume sonore pour la projection.)

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son séparé sur fichier numérique
prix de location 71,00 €