INT.16/54//SON01/30X1

de LIA
2006 / Betacam SP / couleur / sonore / 1E / 6' 00

Une évolution du noir et blanc vers un orange flamboyant, qui ressemble au lever du soleil, ou un passage d'un film en noir et blanc à la couleur. Au début, des carrés blancs qui vibrent conquièrent un espace abstrait, et à la fin, on dirait que l'on peut entendre le bruit des vagues au bord de la mer, accompagné par une symphonie de figures qui glissent et qui tournent. Une indécision calculée entre un minimalisme propre au style « Video Jockey » et une intention narrative fragmentée. Probablement une histoire qui nous parle de Création, de façon numérique : au début, l'obscurité et la lumière, puis le ciel et la terre, se séparent. Des nuages s'amassent et la pluie commence à tomber. La bande sonore en particulier enchaîne les récits ; soudain, des coups de feu sont tirés, des bruits de pas s'éloignent. Le son et l'image se mêlent en une « audiovision » (Michel Chion) qui fait naître de nouvelles significations dans l'esprit du spectateur-auditeur, significations qui renvoient aux dis-/as-sociations de l'audible et du visible. Le son et l'image sont codés dans le même langage sur le disque, et les lecteurs DVD, tout au long des canaux sensoriels de l'oreille et de l'œil, les divisent en signaux perceptibles que la conscience du spectateur doit ensuite, au rebours, réunir.
À plusieurs reprises, un espace s'esquisse, qui appelle l'existence de quelque chose qui l'excède : un dedans et un dehors, de la pluie qui coule sur une vitre, les lignes d'un horizon qui apparaissent et disparaissent. Tout cela est réalisé au sein d'une composition strictement formelle, au gré de superpositions répétées de sons et de formes visuelles. Un dégradé du simple au complexe, en des lignes qui tremblent, des surfaces qui dansent, alors que l'on entend un crépitement, un vrombissement. Cette expérience audiovisuelle dure exactement 5 minutes et 43 secondes, durant lesquelles il est rappelé au spectateur que le mot « minute » renvoie à l'expression « minutieusement détaillé » et au terme « miniature », ou à ce qui est « pédant » et « parfaitement exact », et c'est ce type d'application qu'on attendrait de int.16/45//son01/30x1. (Dietmar Kammerer)

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Betacam SP (PAL)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 22,00 €