AROUND AND AROUND

de [N:JA]
2007 / Vidéo / n&b / sonore / 1E / 2' 00

De tout temps, le travail filmique a été soumis aux forces contraires de la perceptibilité visuelle et de la désorganisation de cette dernière, voire de sa dissolution. À mesure que les images apparaissent et instaurent un ordre visible, cet ordre même, à travers le découpage des séquences et le montage, l’utilisation du ralenti ou de l’accéléré, les fondus enchaînés ou les fondus de fermeture, se voit repoussé jusqu’à une zone-frontière où ses éléments constitutifs, préservés ou menacés, sont tout au moins remis en question.

À de nombreux égards, Around and Around d’Annja Krautgasser se réfère à cette zone-frontière, qu’il s’agisse de l’horizon, aboutissement et point de départ inconnu tout à la fois, du partage du monde ou du tracé des frontières du champ visuel. Mais il y a aussi le tour d’horizon, le panorama, l’universalité, le « régime scopique de l’époque moderne », la transgression de toute limite imposée au regard et de sa mise hors limites. Et puis il y a encore la vitesse, l’accélération et la crise du regard, voire même la désastreuse faillite de ce dernier. Et il y a bien sûr aussi le médium du travail filmique (et non de la vidéo ni du film), qu’Annja Krautgasser se garde bien de thématiser ou de montrer, mais dont on pourrait dire qu’elle en fait la démonstration à travers ses montages où les horizons (montagnes saillantes ou « déserts » confinant à l’abstraction) défilent à une vitesse ahurissante. Apparaître pour disparaître aussitôt pourrait donc être, comme le dit Derrida, l’essence même de l’événement médiatique? Around and Around semble alors s’épuiser dans cette quête d’un indéfinissable « ourlet » du visuel devant lequel l’image filmique menace de se dissoudre, de disparaître derrière l’horizon, et semble combattre cette dissolution dans une performance extatique mettant en l’occurrence en œuvre les moyens filmiques. Une façon de retarder un processus de dissolution dont il semble qu’elle seule rendrait palpable l’« espace » du visuel. (Reinhard Braun)

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur (PAL)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 19,00 €