LEZZIEFLICK

de Nana SWICZINSKY
2008 / Vidéo / couleur / sonore / 1E / 7' 00

La déconstruction, un terme encore à la mode pour décrire les méthodes des films expérimentaux et évaluer leurs résultats, promet toujours beaucoup mais n'est pas souvent vraiment à la hauteur. Mais pour LEZZIEFLICK de Nana Swiczinsky une relation positive au postmoderne vient au premier plan : comme sans effort, le film présente les fruits de l'échec (prévisible) de la recherche de représentations des relations érotiques dans des banques d'images généralistes. Des clichés de femmes, issus de banques d’images et d'affiches pornographiques ne sont pas au premier regard très amusants : des images quelconques, pales, pixélisées, de poses rigides de femmes, au téléphone, lors d'un massage, en train de faire l'amour. Cependant en recourant à la technique du morphing, Swiczinsky, avec son talent habituel, crée dans ces images sans intérêt un mouvement qui sonde leur profondeur.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Betacam SP (PAL)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 26,00 €