MARY

de Pedro MAIA
2010 / Super 8mm / couleur / sonore / 1E / 12' 00

SYNOPSIS
La mère de Jésus ou la soeur de Lazare et de Marthe serait elle perdue dans les images de ce film? Des perceptions de temps, d’espace et d’image perturbent et désorientent le spectateur.

DIRECTOR'S NOTE
Nourris par une perception subversive, nous partons d’un film porno des années 70 dont l’actrice principale s’appelle “Marie”. À travers l’association du titre, du son et l’abstraction des images, ce film propose une évaluation imprécise de l’objectivité de ses contenus. C’est une tentative d’affecter la relation entre le spectateur et le film lui-même par le moyen de l’abstraction.
Ce travail a été développé de manière analogique dans une chambre noire et dans un laboratoire par manipulation chimique et physique de la pellicule. A travers l’image, le son, le support et les divers procédés par lesquels ils influent sur un espace particulier, sur l’environnement et le spectateur, ce projet est né d’une fixation sur l’abstraction, l’autonomie du media et des matériaux, en opposition avec la pratique de la narration classique.
En se basant sur les propriétés élémentaires du film, de la lumière et de l’ombre, et sur la relation entre plusieurs sens comme l’ouïe ou la vision, ce film cherche à créer des séries de phénomènes causés par la condition neurologique, sur laquelle nous n’avons aucun contrôle, et cela nous permet d’aller au delà de ce qui est évident, visible et audible.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur (SD)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 26,00 €