SUMANDO AL CENTRO

de Antoni PINENT
2000-2001 / 35mm / n&b / silencieux / 1E / 1' 27

Film sans caméra. Un film structurel qui étudie le rythme d’une séquence et sa place dans l’image. La facilité est stipulée par la connaissance du cinéma des mathématiques et des mesures du temps, le rythme de la scène, et générée par la figure abstraite contenue dans une image, c’est-à-dire, deux nombres qui se chevauchent et qui ainsi s’ajoutent pour déterminer leur propre durée, ne donnant aucune chance au hasard. L’association d’une unité avec tout le reste, mais la répétition en soi. La disposition spatiale de la figure dans l’image est aussi importante car elle est toujours placée tout au centre, ainsi si la figure se déplace d’un coté, tout sera déplacé, nous verrons alors sur l’écran les perforations de la pellicule, même si les séparations entre les images sont toujours respectées. Phalanstères numériques, autosuffisance entre des jeux de marelle et récompenses impossibles. Des nombres, des clés magiques qui donnent naissance à des sons vers l’harmonie, produits selon les rêves de Scipio luttant pour le combat inévitable. [Ana Isabel Aréjula. Madrid, 2002]

2 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution Betacam SP (PAL)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son silencieux
prix de location 19,00 €

format de distribution Fichier sur serveur (PAL)
cadre de projection 16/9 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son silencieux
prix de location 19,00 €