TRANQUILITY

de Siegfried Alexander FRUHAUF
2010 / 35mm / coul-n&b / sonore / 1E / 6' 00

Le soleil, la plage, la mer: la plupart des gens les associent aux jours fériés paisibles, libérés des obligations de la civilisation. Dans « tranquility » de Siegfrid Fruhaufis, l’image d’une femme couchée sur le dos dans le sable, près d’elle un jouet de plage abandonné et rien d’autre que le soleil et le vent autour, représente le point de départ d’un long périple aventureux, produit par le matériel filmique trouvé là. Tranquility peut être considéré comme un rêve éveillé de vacance, le récit d’un voyage imaginaire en flottement, l’élévation d’une conscience illimitée qui se termine par un état de relaxation totale, sans doute celle que ressent cette femme sur la plage. Les transitions entre les images surviennent sur les chemins où la conscience façonne les significations : visuelles, acoustiques. La Mer de la Tranquillité, là où les premiers humains ont marché sur la lune, n’est rien d’autre qu’un saut mental vers la tranquillité. L’avion, dont le majestueux décollage que Fruhauf montre dans une séquence silencieuse, s’éloigne de la femme sur la plage (si quelqu’un pense encore à elle à ce moment) et s’élève tel un gigantesque palace flottant, et l’on pourrait dire que tranquility pourrait aussi être perçu comme un vol de matière à matière, la traversée d’un château dans le ciel construit sous l’exposition du grand soleil. Le va et vient est ponctué par le rêve fiévreux d’une force rayonnante qui laisse des traces du monde dans les images du film. Une mer de tranquilité, bien que ses vagues puissent s’enfler avec extase à tout moment.

2 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution 35mm
cadre de projection 1,66 - Panoramique (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 23,00 €

format de distribution Fichier sur serveur (HD)
cadre de projection 16/9 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 23,00 €