ARDON

de Jean-Jacques JOUËT
1977 / n&b / silencieux / 1E / 10' 00




«Pour réaliser ARDON, Jean-Jacques Jouët plaça devant l'objectif de la caméra une vitre transparente, sur laquelle il traça un cadre rectangulaire. L'espace délimité a les proportions d'une image de film 16mm. Un lac gelé est cadré à travers ce dispositif. L'extrême fixité de l'image (photogramme gelé), croit-on, est progressivement perturbée par des changements de focale. Le cinéaste lui-même apparaît dans le reflet de la vitre. On pense à Vertov (L'Homme à la caméra).
L'espace filmé révèle et dévoile ses propres limites, n'occultant pas les artifices présidant à sa représentation.» Laurent Danet.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son silencieux
prix de location 33,00 €