No images found concerning this film

COMMENT JE SUIS DEVENU UN PEINTRE DE CAVERNES - EN

by Jan PETERS
2001 / color / sound / 1S / 20' 00

Jan Peters postule pour un stage en tant que décorateur au théâtre de Hambourg et, à sa surprise, est pris. Il se plonge dans ce monde, non sans emporter secrètement sa caméra et filmer quotidiennement. Peters se fie entièrement à sa 16mm. elle lui sert d'outil de connaissance et lui indique littéralement le chemin. Dans un premier temps, il se sert de chutes de pellicule pour s'y retrouvr dans le labyrinthe des escaliers de service du théâtre. Mais il lui faut vite constater que son problème d'orientation est de nature plus fondamentale; sa quête du sens suit son cours. De fortes douleurs aux genoux l'obligent à s'accorder une pause ; il se retire totalement de l'exploitation du théâtre et se met en quarantaine à l'arrière d'une loge inutilisée. Là, il se métamorphose en homme des cavernes, se filme lui-même, tient des monologues, développe son 'teatrum mundi' et découvre au moyen de sa caméra des phénomènes de portée cosmique.
Jan Peters est doté d'une assurance étonnante dans ses rapports avec le hasard. Ce qui vient fortuitement à sa rencontre dans le bâtiment du théâtre, il le commente avec une virtuosité nerveuse, par des envolées rhétoriques confinant au domaine de la métaphysique, de la parabole de la caverne de Platon jusqu'au fonctionnement d'une caméra obscura. Wie ich ein Hölenmaler wurde constitue ainsi une méditation sur l'apparence et les apparitions à la recherche de l'être. Chez Peters, le film est toujours en création et en devenir. Ce qu'il fixe sur les images développe souvent sa propre plus value artistique paar une exposition double. Sa méthode est celle de l'attention vagabonde. Etonnées, nous le suivons. Lorsque Hélène, son amie parisienne de longue date, elle même également cinéaste, lui rend visite dans sa loge, un jeu amoureux fait de projections naît entre eux. Ainsi, par exemple, Peter projette l'image des costumes de théâtre féminins sur le corps nu d'Hélène. A la fin de son 'stram of consciousness', Peters quitte sa 'chambre avec vue' et, du toit du théâtre, jette un premier regard sur le monde extérieur. Il est rassuré: celui-ci réserve bien des surprises.

1 PRINT IN DISTRIBUTION


distribution format 16mm
screen 1,37 - Standard (single screen)
speed 24 fps
sound optical sound
rental fee 61,00 €