THE DISTANCE BETWEEN HERE AND THERE

de Christina BATTLE
2005 / 16mm / couleur / sonore / 1E / 7' 50




Voyager à travers un paysage inventé...l’espace entre ici et là.

Un film abstrait fait en mettant une bande directement sur l’émulsion ensuite exposée à la lumière. Le film présente des champs de couleurs en mouvement, quoique la plupart du temps le fond soit blanc comme une toile passée au gesso et animé d’un voile de poussières, poils et pois. Afin de libérer la régularité (tyrannie) du rythme 24 images seconde du projecteur des photogrammes arrêtés sont introduits montrant et isolant un bord déchiqueté cramoisi, un mur orange aux douces fissures, un coin jaune. Après avoir isolé et mis de côté des couleurs dans le mouvement d’ouverture du film, ils sont rassemblés en un carénage, collage dansant dans la seconde minute du film. Anticipant puis mélangeant à nouveau les images fantômes de ces champs de couleurs effilochés, la palette s’obscurcit doucement tandis que les couches s’accumulent, annulant l'éclat des couleurs “pures”. Un cinéma viscéral et physique qui fait transpirer l’œil. Des codes couleurs cachés des synapses sont lancés : une nouvelle pensée naît ainsi qu’un nouveau film pour l’accompagner. [Mike Hoolboom, 2007]

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 38,00 €