Jeremy LEDDA

(1983- )
Nationality: french

Le Creusot, une ville industrielle qui deviendra vite une source d'inspiration et de création.
Beaux Arts de Chalon-sur-Saône en 2005 et j'y travaille depuis 2012.

J'y découvre la photo argentique et les étapes de la création photographique, puis rapidement le photogramme me fait rencontrer la vidéo.
Mon travail se créé à partir de mon passage par le monde ouvrier et du paysage industriel de mon enfance.

Marqué par l'empreinte de la S-F, la télé et la culture pop de mes souvenirs, les premiers films ont pour cadre les usines abandonnées environnantes, peuplés par des personnages le plus souvent masqués.

La réappropriation d'images - le found footage - me permet de recréer une narration et d'en déplacer son sens.
Une forte relation entre les images et le son émerge au sein de mes projets, et donne naissance à des installations où le son est fragmenté dans l'espace, et l'image découpée en photogramme est éprouvée numériquement.

Les supports de projection deviennent l'essence même de sculptures vidéo.

Dans de nombreuses vidéos, j'effectue un encodage numérique travaillé pour génerer des défauts, désignés par le terme d'artéfacts, ainsi qu'une gestion des faiblesse de logiciel - le datamoshing.
À travers la compression et la corruption d'images, je laisse apparaître la dimension technique qui d'ordinaire demeure invisible.

Cette recherche formelle se combine avec les strates narratives des images de found footage, imaginant des situations inédites et libres d'interprétation. Cette forme me permet d'extraire des zones dans l'image, cette focalisation insiste sur des détails et des cadres plus abstraits que la source même.

La dimension accidentelle générée dans des conditions expérimentales peut également se retrouver dans mon travail musical et mon approche du son qui sera utilisé lors de performance musicale, ou de diffusion statique.

Je suis aussi musicien batteur, percussionniste autodidacte.

Je joue dans plusieurs formations rock, punk avant de créer le groupe noise rock Pauwels, avec lequel je tourne en Europe sillonnant les squats et autres lieux alternatifs.

L'improvisation ou plutôt la « succession de phrases aléatoires », font partie de ma pratique, participant ainsi à divers projets comme OOZZ en 2008, créant un dialogue entre une Opel Kadett et une batterie.
J'ai enregistré un vinyle avec Charles Pennequin dans le groupe éphémère Les Chiens d'la Casse, avec HMMM et Tobias avec lesquels j'ai joué au Japon à Hiroshima Art Document en 2013 et 2014.

J'ai participé aussi récemment à la composition de la bande son du dernier film de Ulla Von Brandenburg,
It Has a Golden Orange Sun and an Elderly Blue Moon, nommé au prix Marcel Duchamp 2016, ainsi qu'à la création sonore pour une pièce de Cécile Le Talec lors de l'exposition Le silence des angles morts en 2016.

10 MOVIES IN DISTRIBUTION

AMORCES
2018 / DVCAM / color / sound / single screen / 8' 00 / 40 €
distribution: Digital file on server
PHARMACOPEE
2018 / HD / b&w / sound / single screen / 5' 55 / 40 €
distribution: Digital file on server
SECAM AUTO
2015 / DVCAM / color / mute / single screen / 2' 00 / 20 €
distribution: Digital file on server
THAÏLANDE
2015 / DVCAM / color / sound / single screen / 4' 00 / 30 €
distribution: Digital file on server
MUTATIS MUTANDIS
2014 / HD / color / sound / single screen / 2' 00 / 30 €
distribution: Digital file on server
  ON N'A RIEN VU À ONOMICHI
2014 / HD / color / sound / single screen / 9' 30 / 30 €
distribution: Digital file on server
  BAL
2009 / Video / color-b&w / sound / single screen / 8' 00 / 26 €
distribution: Mini DV
  IT'S A DONE DEAL
2009 / Super 8mm / b&w / sound / single screen / 3' 40 / 26 €
distribution: Digital file on server or Mini DV
  NEIGE POUR MEDIA FROID
2009 / Video / b&w / sound / single screen / 5' 35 / 26 €
distribution: Digital file on server or Mini DV
  TEASE STRIP
2008 / Video / color / silent / single screen / 4' 20 / 26 €
distribution: Mini DV