mai 2022 juin 2022 juillet 2022 septembre 2022 octobre 2022 novembre 2022
Scratch Projection / 3 février 2022

CETTE TEMPÊTE EST CE QUE NOUS APPELONS LE PROGRÈS*

Séance présentée par Miles McKane en ouverture des 40 ans de Light Cone**

Le 3 février 1982 Light Cone a officiellement été créée. Quarante ans plus tard jour pour jour, nous invitons Miles McKane, l’un de ses deux co-fondateurs avec yann beauvais, pour réinvestir Scratch Projection et fêter ces quatre décennies de distribution et de diffusion du cinéma expérimental. À travers cette programmation, Miles McKane revient aux prémices de Light Cone, réfléchit sur les radicalités esthétiques et politiques qui ont guidé la constitution de son catalogue et retrace une histoire collective en devenir perpétuel.

« Light Cone a été créée à un moment de rupture politique dans la société française, moins d'un an après la victoire du PS et l'élection d'un président socialiste ; elle fête ses quarante ans quelques mois seulement avant d'autres élections législatives et présidentielles. Loin de l'explosion des ouvertures créatives et culturelles du début des années 80, les perspectives de la deuxième décennie du nouveau millénaire sont un peu plus sombres. Une autre rupture du système est "en marche".

Light Cone a commencé avec la posture atypique de considérer le cinéma expérimental comme une forme d'art aux multiples facettes, qui avait une base historique internationale englobant différentes préoccupations thématiques, esthétiques et sociales. De nombreux films et cinéastes ont cherché à franchir les limites du médium pour exprimer leurs visions personnelles et sociopolitiques, que ce soit par le biais d'expériences visuelles extrêmes ou d'une perspective poétique ; le médium film pouvait devenir à la fois pamphlet et poème, et sa signification reflétait le monde contemporain dans lequel les cinéastes vivaient.

En composant ce programme, en rassemblant des films radicaux à la fois dans leur forme et dans leur contenu, j'ai voulu explorer la manière dont la collection se rapporte et reflète le paysage politique changeant de ces quarante dernières années. Je voulais également souligner ma propre relation et vision de ce que contient la collection et comment je pouvais lui donner un sens par rapport à la société contemporaine d'aujourd'hui. Quelles questions étaient d'actualité lors de la création de Light Cone et ont imprégné son histoire au fil des ans aussi bien que les films qu'elle défend ?

La collection est organique dans sa structure, elle grandit et s'étend, mais non pas de manière linéaire ; elle ne se contente pas d'aller vers les œuvres les plus récentes, mais explore et redécouvre des œuvres du passé et des marges de l'histoire, des figures pionnières qui ont été négligées ou incomprises. Par conséquent, des œuvres datant de plusieurs décennies peuvent arriver au même moment que la dernière œuvre numérique ; elles ont des références technologiques et esthétiques différentes mais appartiennent à la même histoire commune et à la même famille du cinéma expérimental. Si le cinéma et les cinéastes constituent l'élément visible de Light Cone, depuis ses débuts, la collection continue également à former des partenariats et des alliances avec d'autres structures, associatives et institutionnelles. Ces relations ont nourri Light Cone et Scratch, et l'ont soutenu à plusieurs niveaux, l'aidant à enrichir sa collection, à renforcer sa réputation et à créer des échanges intellectuels et théoriques.

Si la plupart des œuvres de ce programme sont conservées dans la collection, deux proviennent d'autres sources : LUX, anciennement la London Filmmakers Co-op et les Archives du Film Expérimental d'Avignon (AFEA). Ces deux organisations ont joué un rôle important dans l'histoire de Light Cone. Tous les films du programme sont intemporels et universels ; ils contiennent quelque chose de révélateur de la condition contemporaine et soulignent également un moment ou une situation particulière liée à la collection et à l'histoire de Light Cone. À titre d'exemple, I WAS/I AM de Barbara Hammer, met en évidence un moment de décision, un moment d'affirmation de soi, un défi au monde que la cinéaste soit perçue comme elle souhaite être vue, et je vois dans cet acte et dans cette attitude quelque chose qui reflète les idées sur lesquelles a reposé la fondation du Light Cone. »
— Miles McKane

La copie 16 mm du film TWO TIMES IN ONE SPACE de Ivan Ladislav Galeta est projetée avec l’aimable autorisation des Archives du Film Expérimental d'Avignon (AFEA).

–––––––

* Walter Benjamin, Sur le concept d’histoire IX, printemps 1940.

** Light Cone fêtera ses 40 ans avec une multitude de cartes blanches, projections, performances, discussions et festivités qui vont se dérouler durant toute l’année 2022. Le cœur de ces évènements aura lieu du lundi 13 au dimanche 19 juin 2022 à Paris. Le programme sera bientôt annoncé sur ce site.

CETTE TEMPÊTE EST CE QUE NOUS APPELONS LE PROGRÈS*

jeudi 03 février 2022 à 20h00



I WAS/I AM
de Barbara HAMMER
1973 / 16mm / n&b / sonore / 6' 30
BLACK AND WHITE TRYPPS NUMBER THREE
de Ben RUSSELL
2007 / 35mm / couleur / sonore / 11' 30
TWO TIMES IN ONE SPACE
de Ivan Ladislav GALETA
1976-1984 / 16mm / n&b / sonore / 12' 00
NADA
Le dernier film
de Maurice LEMAÎTRE
1978 / 16mm / n&b / silencieux / 3' 00
VO/ID
de Yann BEAUVAIS
1985-1986 / 16mm / coul-n&b / sonore / 7' 00 / double écran
ROSA ROT
de Gisèle RAPP-MEICHLER
2001 / DCP / couleur / sonore / 8' 00
WELTENEMPFÄNGER
de SCHMELZDAHIN
1985 / 16mm / couleur / sonore / 5' 00
LANDSCAPE
de Jules ENGEL
1971-1978 / 16mm / couleur / sonore / 4' 00
TEAR GAS
de COLECTIVO LOS INGRÁVIDOS
2019 / DCP / n&b / sonore / 1' 35
EUROPA
de Franciszka THEMERSON & Stefan THEMERSON
1931 / DCP / n&b / sonore / 12' 00
TWICE
de John SMITH
2020 / DCP / couleur / sonore / 2' 32

PLUS D'INFORMATIONS

lieu Luminor Hôtel de Ville
20 rue du Temple
75004 Paris
France
métro Hôtel de Ville (lignes 1 & 11) / Châtelet (lignes 1, 4, 7, 11 & 14) / Les Halles (RER A, B & D)
tel +33 (0)1 46 59 01 53
email lightcone@lightcone.org
lien en relation Évènement Facebook
tarifs plein tarif : 10.00 €
tarif réduit : 8.00 €
tarif CIP : 5.00 €
carte Luminor 5 entrées : 31.00 €
carte Luminor 10 entrées : 54.00 €
cartes acceptées : CIP, UGC Illimité, CinéPass, CICAE, CNC, Europa Cinéma, SACEM, Presse, carte permanente Luminor